Personnalités attendues

This content is not available in the selected language.

Invités d’honneur,  types de participants attendus et médias 

INVITÉS D’HONNEUR:

Dr Jean-Bruno Boguikouma, pneumologue rattaché au Centre hospitalier universitaire de Libreville [CHUL], est Recteur de l’Université des sciences de la santé de Libreville, institution partenaire officielle du congrès.

Dr Jean-François Meyé, gynécologue obstétricien rattaché au très moderne Centre hopitalier universitaire Jeanne Ebori, est Doyen de la Faculté de médecine de l’Université des sciences de la santé de Libreville.

L’AIICM, le groupe HYGEIA et le comité scientifique remercient profondément Dr Boguikouma et Dr Meyé de leur précieux accueil.

Dr Simon Ategbo est pédiatre et Chef de service de pédiatrie au CHU Jeanne Ébori.   Très engagé dans sa communauté et relié à plusieurs activités différentes, il est professeur de pédiatrie à l’Université des sciences de la santé de Libreville, il est responsable du comité scientifique des “Jeudis de la pédiatrie”, mais aussi sur celui du présent congrès.

 

Dr Jacqueline Ze Minkandé,  anesthésiste et Doyenne de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’Université de YaoundéI,  est Présidente de la Conférence africaine des doyens et des facultés de médecine d’expression française [CADMEF]

 

Dr Gérard Gresenguet,  professeur de santé publique et Doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Bangui, est Président de la Conférence internationale des doyens et des facultés de médecine d’expression française [CIDMEF].

 

Dr Karim Abdel Koumaré est médecin chirurgien et Co-président du Conseil scientifique de la Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française [CIDMEF].  Titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation, il est aussi professeur à la Faculté des sciences humaines et de l’éducation de l’Université de Bamako (Mali) et Directeur général de l’Institut africain de formation en pédagogie— Recherche et évaluation en sciences de la santé [IAFPRESS]. 

 

Dr Marie Joselle Itsana, médecin généraliste et première conseillère, Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gabon.

 

 Dr Cheikhna Sylla est médecin urologue et Doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé l’Université de Thiès (Sénégal). Il y est aussi Directeur des unités de formation de recherche (UFR) des sciences de la santé .

 

Dr Ibrahima Konaté est  médecin chirurgien et Doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université Gaston Berger (Sénégal). Il y est aussi directeur des unités de formation de recherche 2S (UFR2S).

 

 

PREMIER TYPE DE PARTICIPANTS: EXPERTISES AFRICAINES EN: 1- HTA/DIABÈTE; 2-PALUDISME/MALADIES INFECTIEUSES; 3-CANCER

Le principe premier du congrès “Médecine personnalisée en Afrique: Rencontres pour une santé mondiale” est d’inviter les grands noms de la santé africaine (praticiens, chercheurs, administrateurs ou paramédicaux liés aux secteurs ) à venir partager les réflexions que suscite chez eux la rencontre de leur expertise  avec le thème de la santé personnalisée.

Vedettes premières de ce congrès, les experts africains seront appelés à rencontrer des praticiens, professeurs et chercheurs que passionne l’avancée de santé personnalisée dans le monde.  

L’identité de ces participants ne sera connue qu’avec les décisions du comité scientifique au terme de l’appel à communication.

 

DEUXIÈME TYPE DE PARTICIPANTS : EXPERTISES LIÉES AU THÈME DE L’ACTION DE SANTÉ PERSONNALISÉE

Dr Pavel Hamet

est médecin spécialiste, mais surtout l’un des plus grands noms mondiaux de la médecine personnalisée, en laquelle il croit foncièrement et ayant entraîné à sa suite une multitude d’actrices et d’acteurs en santé un peu partout dans le monde.  Chef du département de médecine génique du Centre hospitalier de l’Université de Montréal [CHUM] et détenteur de la Chaire de recherche du Canada en génomique prédictive,  il est internationalement reconnu pour sa contribution dans le domaine du diabète, de l’hypertension et de la génétique.   Il a reçu de nombreux prix et distinctions, dont le prix Okamoto décerné par la Fondation de recherche sur les maladies vasculaires du Japon en (2008) et, au Canada, la reconnaissance de “Grand Bâtisseur” [CHUM] et celle de l’Ordre national du Québec.  

 

Dr Anne-Marie Antchouey-Ambourhouet-Bigmann est cardiologue, professeur à l’Université des sciences de la santé (USS) de Libreville et Directrice générale de la santé publique au Gabon.  En tant que chef de service, elle a plusieurs années veillé à la destinée du Centre hospitalier universitaire d’Angondjé, devenu en 2018 Hôpital d’Instruction des Armées d’Angondjé. Sa pratique médicale est maintenant rattachée au Centre hospitalier universitaire de Libreville [CHUL). Figure incontournable de la santé publique en Afrique, elle préside entre autres le Conseil consultatif et technique au sein du Control for Disease Center de l’Union africaine.

 

 Dr Johanne Tremblay

est cofondatrice, vice-présidente et directrice scientifique d’OPTITHERA une compagnie innovante en médecine personnalisée dont le mot d’ordre et la fonction sont “prédire pour prévenir”. Chercheure de haut niveau aux publications internationalement reconnues, elle est professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et chercheure au Centre hospitalier de l’Université de Montréal [CHUM]. Grande ambassadrice mondiale de la médecine personnalisée, elle a consacré une carrière de recherche et d’enseignement aux maladies cardiovasculaires, au diabète et à l’hypertension.   Elle a été  récipiendaire de nombreux prix et distinction, dont le Prix reconnaissance de la Société québécoise d’hypertension artérielle en 2010.

 

Dr Antoine Flahault est médecin, titulaire d’un doctorat en biomathématiques  et fondateur/directeur de l’Institut de Santé Globale de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, où il est professeur de santé publique.  Très présent sur la scène mondiale de la santé personnalisée,  il est passé maître en matière de modélisation mathématique de maladies transmissibles.  À ce titre, il a oeuvré à quantité de travaux cruciaux en termes de santé mondiale. Il a ainsi présidé le Centre collaboratif OMS pour la surveillance électronique des maladies,  il a coordonné la Recherche sur le Chikungunya dans l’Océan Indien, pour lequel il a d’ailleurs obtenu l’Inserm Prize (2006), et c’est aussi lui qui fut superviseur du contenu scientifique de la grande exposition internationale Epidemik, ingénieusement consacrée aux grandes ères épidémiques de l’Histoire (Paris, Rio et Sao Paulo). 

 

Dr Maman Joyce Dogba est médecin et professeur au département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval. Elle y oeuvre aussi au vice-décanat à la pédagogie et au développement professionnel continu. En plus d’un doctorat d’État en médecine générale du Togo et d’un stage de pédiatrie en France, elle a obtenu un DESS en économie de la santé et un doctorat en santé publique de l’Université de Montréal. Après un stage postdoctoral effectué à l’Université McGill et à l’Hôpital Shriners de Montréal, ses recherches portent maintenant sur le concept de “partanariat” en santé, soit sur l’un des “4P” de la médecine personnalisée.

 

Dr Charles Boelen est l’un des leaders mondiaux du thème montant qu’est devenu la “responsabilité sociale de la médecine”.  Le prestigieux prix annuel que décerne l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) porte d’ailleurs son nom en signe d’hommage. Il pratique aujourd’hui comme consultant international en système et personnels de santé et il a, entre autres,  occupé le poste de coordonnateur du programme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS-Genève) des ressources humaines pour la santé.

 

Dr Étienne Lemarié est pneumologue et a cumulé des décennies de pratique hospitalière en tant que chef de service.   Auteur reconnu —on lui doit notamment la coordination du très célèbre référentiel « La pneumologie fondée sur les preuves paru en 2009 »—  et ancien doyen, il est maintenant professeur émérite de la Faculté de médecine de l’Université François-Rabelais (Tours).  Il siège à la Conférence internationale des doyens de facultés de médecine d’expression française (CIDMEF) en y exerçant comme secrétaire-trésorier. Il s’intéresse tout particulièrement aux façons d’adapter la formation des formateurs en médecine aux défis du XXIe siècle.

 

 Dr Marie Hatem oeuvre depuis des décennies au soutien d’une formation améliorée des formateurs en santé périnatale et au soutien du droit des  femmes à des soins de qualité. Du Moyen-Orient aux Antilles en passant par l’Afrique, c’est en travaillant pendant plus de vingt ans auprès d’acteurs dédiés à la santé des femmes —par exemple auprès du récent Nobel africain, Dr Denis Mukwege—que l’idée de fonder le projet HYGEIA lui est venue. Professeur à l’École de santé publique de l’UdeM et spécialiste en organisation des soins, elle possède une expertise en développement, implantation et évaluation de plans d’action en santé publique et santé globale dans les pays en développement. Elle est récipiendaire de plusieurs prix et distinctions, dont le Prix d’excellence de l’Organisation des professionnels congolais du Canada (2012) et le Prix de reconnaissance de la Société des obstétriciens gynécologues du Canada (2008-2013).

 

Dr Yves Tremblay est président international de l’AIICM et Président du VIIe congrès international « Médecine personnalisée en Afrique: rencontres pour une santé mondiale ». Il est professeur titulaire au département d’obstétrique, gynécologie et reproduction de la Faculté de médecine de l’Université Laval (Canada). Depuis plusieurs décennies chercheur de l’Axe Reproduction, santé de la mère et de l’enfant du Centre hospitalier de l’Université Laval [CHUL], il est un chef de file canadien en matière de prise en compte des variations liées au sexe au niveau de la maturation pulmonaire du fœtus, d’où ses affinités de longue date avec l’institut canadien Gender and Health, mais d’où aussi sa position de directeur sortant du Réseau en santé respiratoire du Québec.

 

Dr Violaine Lemay est professeure à l’Université de Montréal et Directrice de la section canadienne de l’AIICM depuis 2011.  En 2015 à Montréal, elle en présidait le VIe congrès international “Médecine personnalisée et enjeux interdisciplinaires”. Active à la fois en santé, en éducation et en droit, elle a co-fondé le groupe HYGEIA, dont la fonction est de soutenir, à l’aide d’un maximum d’expertises différentes, l’autonomisation en santé des femmes et des filles dans la francophonie. Engagée pour la justice mondiale par la promotion d’une solidarité de tous les savoirs,  elle tient des séminaires doctoraux sur l’interdisciplinarité en santé publique, en sciences humaines et en droit.

 

Dr. Yves-Jean Bignon est médecin, mais aussi titulaire d’un doctorat (PhD) en biologie moléculaire de l’Université Clermont I et professeur à l’Université d’Auvergne (oncologie médicale et de génétique médicale). Il est membre de plusieurs sociétés savantes internationales, dont la Société européenne de génétique humaine (ESHG), la Société américaine de génétique gumaine (ASHG), l’Association américaine de la recherche sur le cancer (AACR) et l’ European Association of Cancer Research (EACR). Il est aussi fondateur/directeur d’un département d’oncogénétique  (Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand) et d’un laboratoire de biologie médicale   (Centre Jean Perrin, OncoGén Auvergne). Il est enfin président du Comité de l’Allier de la Ligue contre le cancer, et Vice-résident du cluster régional d’excellence qu’est Innovatherm.

 

Dr Catalina Lopez-Correa est Directrice scientifique et Vice-présidente de Génome Colombie-Britannique Canada. Forte de plus de vingt ans d’expérience internationale en divers secteurs universitaires et privés, sa profonde compréhension de la génomique a incité les chefs de file des secteurs de la science et de l’industrie à collaborer à la résolution grands défis mondiaux. Dans le cadre de son engagement envers le développement international, elle a soutenu plusieurs initiatives destinées à illustrer l’importance de la génomique dans les pays en développement.  En la matière, l’ouvrage qu’elle vient de co-éditer sur le thème, Genomic Medicine in Emerging Countries, est un incontournable du thème. En parallèle, elle est fréquemment évaluatrice de grands projets multinationaux financés par la Commission européenne et a été à de multiples reprises récompensée par divers prix nationaux et internationaux.

 

Dr Candan Hizel est pharmacogénéticien, titulaire d’un doctorat en biologie cellulaire / moléculaire  et en génétique humaine et médicale (Université Blaise Pascal/Clermont-Ferrand). Il a débuté une carrière d’enseignement universitaire à l’Université Anadolu (Turquie) avant de se consacrer au développement du secteur pharmacogénétique à la Faculté de pharmacie de l’Université d’Ankara. En parallèle, il cumule plus de 15 ans d’expérience de gestion en matière d’études pharmacogénétiques cliniques et d’association en pharmacogénétique, mais aussi comme consultant. Expert des biotechnologies de démarrage, des tests génétiques aux fins de dépistage de maladies, il travaille actuellement au sein de l’équipe d’OPTITHERA/Centre hospitalier de l’Université de Montréal [CHUM] tout en occupant aussi un poste de professeur invité au Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal. 

 

Dr Claire-Joane Chrysostome est médecin, titulaire d’une maîtrise en administration de la santé de l’Université de Montréal et chef de service de l’enseignement médical au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est de l’Ile de Montréal. De 2004 à 2009, elle a occupé les fonctions de médecin-gestionnaire de projets à World Vision-Haïti et Care-Haïti .  Sous la direction du professeur Violaine Lemay, elle réalise une recherche doctorale sur l’action de santé personnalisée intégrée (préventive, gérontologique, etc.)  adaptée aux particularités culturelles et ethniques des populations du troisième âge originaires d’Haïti et vivant à Montréal.

M. Édouard Habib est candidat au doctorat à l’Université de Montréal ainsi qu’à l’Université d’Aix-Marseille dans le cadre d’une co-tutelle de thèse sous la direction du professeure Violaine Lemay et de Mme Guylène Nicolas. Il est titulaire d’une double-licence en droit et en administration publique ainsi que de deux maitrises en droit public et privé de la santé dont l’une,  spécialisée en droit de la santé publique, s’est consacrée au thème interdisciplinaire de la médecine personnalisée en Europe. Après avoir concentré ses recherches sur les aspects juridiques, éthiques et économiques des innovations médicales et leur intégration dans les systèmes de soins, il cherche désormais à comprendre en profondeur les bouleversements provoqués par l’avènement de la médecine personnalisée dans les sociétés contemporaines.

 

MÉDIAS ET COMMUNICATION:

 Catherine Viau est productrice, scénariste, réalisatrice et codirectrice du Groupe des Productions Via le Monde,  maison célèbre pour ses séries documentaires consacrées aux pays émergents,  pour ses coproductions internationales —telles Le défi mondial ( The World Challenge, avec Peter Ustinov) ou Santé du monde ( Destination Santé sur M6)—, pour ses thèmes liés au développement durable — telles Terre Comprise / Earth Spring, Agenda pour une planète / Agenda for a Small Planet, Si j’avais les ailes d’un ange / Gone with the Good —et pour ses projets  consacrés à l’Afrique— tels Rêves d’Afrique et L’Afrique de toutes façons, avec Edgard Pisani).  

Comme la maison de production Via le Monde a aussi produit des oeuvres sur la santé des femmes en Afrique avec des cinéastes africains indépendants (Mères Courage, de Léo Kalinda ou Opération survie, d’Erica Pomerance), cette institution s’est tout naturellement alliée aux projets du groupe HYEGIA et de l’AIICM en raison de leurs idéaux communs: la promotion des intérêts de l’Afrique, d’un monde durable et d’un accès véritablement planétaire à la santé via, notamment, l’autonomisation des femmes. 

L’AIICM, le groupe HYGEIA et le comité scientifique remercient profondément la direction des Productions via le monde (Mme Catherine Viau et M. Daniel Bertolino, fondateur) pour l’intérêt qu’ils portent à leur action.

 


This content has been updated on 14 March 2019 at 11 h 05 min.